Chercher

A propos du Languedoc sportif

Guy Laurans est né et vit à Montpellier.
Docteur en Sociologie, il a enseigné sa discipline à l'Université Paul Valéry - Montpellier III.
Ses travaux sont centrés sur la notion de culture régionale, qu'il a abordée sous l'angle des pratiques religieuses et des formes de sociabilité dans sa thèse consacrée aux Confréries de Pénitents (soutenue en 1973, et publiée chez Lacour, à Nîmes, en 1999 sous le titre "L'humilité et la Gloire. Les Confréries de Pénitents en Bas-Languedoc"), puis à travers l'étude des sports. Le rugby et le football en particulier, sont de bons révélateurs de l'imaginaire languedocien, de la construction identitaire de l'occitanisme  et des mouvements autonomistes depuis plusieurs dizaines d'années, comme de la géographie culturelle des régions méridionales.
L'étude des sports permet également d'éprouver la pertinence des théories des sciences sociales, en confrontant les concepts sociologiques aux données empiriques de la géographie et de l'histoire. Il n'est pas non plus sans intérêt de rapporter systématiquement l'analyse du sport à celle d'autres objets d'étude plus classiques et "légitimes" en sociologie, et d'élargir ainsi le champ de la méthode comparative.